A propos…

La vocation de ce site est de présenter le projet qui est une initiative locale soutenue par une participation extérieure.

L’objet du projet est, dans un premier temps, de créer des écoles à Ouagadougou, la capitale ainsi qu’en milieu rural au Burkina Faso, pour palier le manque crucial de place au premier et second cycle, tout en dispensant un enseignement de proximité et de qualité aux populations environnantes. Ainsi, le but est d’améliorer les taux de réussite aux examens et aux concours, ainsi que d’augmenter le taux de scolarisation de la province.

Dans un deuxième temps, nous envisageons de créer des établissements thématiques qui proposeront un enseignement mixant formation générale et formation plus professionnelle. Cela permettra aux élèves d’apprendre aussi un métier et donc être plus vite opérationnel sur le marché du travail. Les thématiques envisagées seront aussi variées que les beaux-arts, la communication, l’informatique, le football…

Le projet est mené par Yves Zongo,  professeur de Lettres au Burkina, avec l’aide de Philippe Montoisy, né en Afrique et journaliste à France Télévisions depuis 28 ans.

YILIN WEMTENGA février 2015 26

Le fondateur sur place

Yves ZONGO à 40 ans, est marié et père de deux enfants. Il est titulaire d’un DEUG, d’une Licence et d’une Maîtrise en Lettres Modernes obtenus à l’Université de Ouagadougou de 1997 à 2006. Il est aussi titulaire d’un diplôme de DESS en Gestion des Projets de l’Université Mercure de Belgique depuis 2009. Il a obtenu un DEA en Lettres Modernes à l’Université de Ouagadougou en 2015.

Il  a obtenu une autorisation d’enseigner dans les collèges et lycées, délivrée par le Ministère de l’Enseignement Secondaire et Supérieur dont les références sont les suivantes : décision N°2007/148/MESSRS/SG/CNESSP/SP.

Depuis 2000, Yves Zongo est professeur de Français. Il effectue des vacations de la Sixième à la Terminale A et D dans différents établissements de Ouagadougou (complexe scolaire Aurore, Groupe scolaire Espoir, etc.).

YILIN WEMTENGA février 2015 24

 Le soutien et la participation extérieure

Philippe Montoisy est né à Abidjan, en Côte-d’Ivoire, en 1963. Après y avoir vécu pendant dix ans, il est resté très attaché au continent africain que son métier de journaliste lui a ensuite permis de fréquenter à de nombreuses reprises. Désirant s’investir personnellement dans un projet à long terme pour aider ses « frères Burkinabè », il participe aujourd’hui à la mise en place et au développement de ce projet en y apportant un soutien matériel et organisationnel notamment par la recherche de partenaires.

Une association « Karongasoré » a été créée en 2014 à la suite du lancement de la première école Yilin à Ouagadougou pour permettre à tous ceux qui le désirent de soutenir cette initiative de diverses manières.

 

Logo Karongasoré recadré